Queen’s architect

Vous avez toujours rêvé de vous faire remarquer par la reine? L’occasion vient enfin d’arriver.

En effet dans ce jeu, le but sera de gagner son estime afin de devenir le nouvel architecte du futur palais royal.

Queen's architect palais royal

Concernant le matériel vous vous retrouverez devant un grand plateau représentant le royaume, et ses chemins de travers.

On trouve des villages, des monastères, des villes.

Chaque joueur se verra attribuer « une étoile » individuelle , sa taverne , sa calèche, 2 pions joueurs et un jeton représentant chaque guilde d’ouvrier.

En parlant d’ouvrier justement ils seront proposés à l’embauche sur le côté droit du plateau à un coût plus ou moins élevé.

Queen's architect piste des artisans

Une fois le plateau installé vous choisirez vos 2 premiers ouvriers de début de partie gratuitement, et si vous désirez les actionner dès le départ ils vous permettront de commencer le jeu avec un peu d’argent en poche.

Puis le premier joueur débute, en déplaçant son pion sur l’étoile des actions. Vous ne pouvez choisir que parmi les trois premières dans le sens des aiguilles d’une montre, soit en début de partie une des trois entourées ci-dessous:

Queen's architect Etoile des actions

Vous choisissez votre action, vous l’appliquer, et c’est au joueur suivant, simple non?

Pas forcément et vous risquez même de vous mordre les doigts afin d’optimiser vos coûts. Mais on ne devient pas le préféré de la reine si facilement que cela!

Les actions possibles vous permettront:

  •    De construire vos bâtiments sur le plateau, et donc de marquer des points d’estime (ou bien d’effectuer des réparations)
  •    De faire travailler certains ouvriers pour gagner de l’argent.
  •    D’embaucher de nouveaux ouvriers.
  •    De vendre vos obligations pour obtenir de l’argent, ou d’améliorer vos capacités de vente.
  •    De vous déplacer en calèche à travers le royaume.
  •    Et de restaurer vos ouvriers à la taverne, afin de renouveler leurs forces.

Lorsque vous embauchez un ouvrier, vous l’installez autour de votre étoile. Si vous l’avez pris tout en haut du plateau il sera placé au maximum de sa force mais vous coûtera plus cher, sinon c’est le petit marteau qui déterminera son niveau de carrière.

Queen's architect les ouvriers

A chaque fois que vous utilisez les capacités de vos ouvriers à travers les différentes actions, ils tournent d’un cran en évoluant tout doucement vers la retraite.

Queens’s architect est donc une vraie course contre la montre pour être le premier à remplir les conditions de victoire:

  •  Atteindre la plus haute place sur la piste d’estime.
  •  Ramener sa calèche au centre du plateau.
  • Et posséder un total de force chez vos ouvriers restants, d’une valeur minimale de 15.

J’apprécie beaucoup ce jeu, car vous ne faites qu’une seule action à votre tour, il est donc très fluide.

Même si vos équipiers prennent un peu de temps pour jouer vous avez malgré tout la possibilité de vérifier votre stratégie, voir de l’améliorer, on ne s’ennuie pas!

Il y a peu d’interaction si ce n’est sur le choix des guildes au moment de l’embauche.

Surveillez quand même un peu les autres afin de ne pas vous faire voler, par exemple, « la couturière » tant attendue.

Le jeu n’est pas très complexe mais nécessite néanmoins un bon timing dans le choix et l’ordre de vos actions.

Il y a peu de hasard si ce n’est dans l’apparition des nouveaux ouvriers.

Les règles sont accessibles, et très bien rédigées.

Le matériel est de bonne qualité.

Quand au thème, je trouve que la rotation des ouvriers qui se dirigent vers la retraite est bien trouvée, et se manipule finalement assez facilement!

A vous maintenant d’embaucher les bonnes personnes, et de bien réfléchir à vos déplacements. La pénurie dans les guildes et les aller-retours inutiles pourraient bien vous être fatidiques face à vos adversaires.

Amusez-vous bien!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s